Le train au Japon => chouettos !

Au Japon, pour voyager d’une ville à l’autre, il faut profiter des trains et surtout du Pass JR, hyper intéressant pour se déplacer. Les trains couvrent tous le pays : de supers TGV appelés Shinkansen, très confortables et des départs très réguliers, presque toutes les heures pour les grandes villes.
En achetant avant de partir un pass de la compagnie de train JR : pour environ 200 euros, l’accès au train est illimité pendant 7 jours (très intéressant sachant qu’un aller simple Tokyo-Kyoto vaut déjà à peu près ce prix). Avec ce graal en poche, même pas besoin de réserver son billet à l’avance : on grimpe dans le train qui nous intéresse. En période d’affluence, pour être sûre d’avoir un place assise, il est plus sage de réserver la veille ou le matin à un guichet, mais pas de coût supplémentaire pour ce service.

IMG_5963 - copie

Nous voici donc à présent dans le train au départ de Tokyo direction Kyoto. Le train a le nez pointu. Pas hyper simple au début du voyage de trouver le train, la voie etc… mais nous voilà bien installés ! Pas obligés de réserver avec notre pass donc, nous entrons dans n’importe lequel wagon. Moi on m’a dit ça : j’entre, je m’installe dans un wagon presque vide, immeeeense. Pour nous accueillir, une serviette chaude pour se laver les mains nous est délicatement offerte. Bon, nous comprenons au deuxième arrêt que l’on est en première classe et pas dans les wagons destinés aux personnes sans billets réservés… Haha, oui c’est vrai que la serviette chaude aurait du me mettre sur la voie.

IMG_7079 - copie

Dans le train : il y a partout des hôtes et hôtesses qui font des allers et venues pour s’assurer que tout va bien, vendre à manger etc.. Pour sortir du wagon, ils font une petite révérence et sortent en arrière ! Comme dans Sissi les femmes de chambre qui s’accroupissent et savent où est la poignée dans leur dos ! (Cf les garçons et Guillaume à table, ma scène préférée). Chic ! J’imagine bien les contrôleurs de la SNCF nous faire un petit entrechat pour sortir…

Et soudain par la fenêtre du train apparaît… Un gros caillou.
Le garçon : Regarde ! C’est le mont Fujiyama !
La fille du 17 : Non, je crois que c’est une vieille colline toute pourrie
Le garçon : Ba imagine que c’est vraiment le mont Fuji, tu vas être trop vénère après d’avoir dit que c’était pourri !
La fille du 17 : Je crois que quand on le voit on le sait.
Plus tard pendant le trajet
La fille du 17 : Regarde là ! C’est le mont Fuji ! 
Le garçon : C’est une usine… (le mec est saoulé)
La fille du 17 : Non derrière !! Vite ! Ha ba on le voit plus.. 
Le garçon : Tu es sûre ?
La fille du 17 : Oui !! Sûre sûre !
Le garçon : Comme la gare tout a l’heure ? Tu disais à gauche, c’était à droite
La fille du 17 : Nan tout a l’heure c’était un feeling, là j’ai eu un visuel !
Bon ba on a rien vu…

Mais siiiii ! À 1h02 de trajet depuis Tokyo, il est là, sur la gauche ! Majestueux ! Surplombant toute la vallée ! Une merveille ! Il reste longtemps dans le paysage. Les gens autour de nous semblent contents que l’on ai enfin trouvé 😉
Evidemment, lors du trajet retour, tu fais ta maligne : « D’ici 10 minutes environ, le mont Fuji apparaitra sur notre droite. »

Tout le long du trajet des paysages grandioses. Ça a été un festival : des plaines enneigées (oui, nous sommes en décembre) entre de superbes montagnes. Puis sur notre gauche toujours est apparu … Pour la première fois pour moi… Attention mesdames messieurs… L’océan Pacifique !! Ça n’a pas duré longtemps mais c’était fort.


(Pourquoi elle nous précise « à gauche » «  à droite », ça dépend du sens dans lequel tu es assis… Eh non ! Au Japon, merveille de technologie, où que l’on aille, on est TOUJOURS assis dans le sens de la marche : les sièges tournent !).

Au retour, le voisin de train nous indique adorablement le mont Fujiyama (il a du vouloir éviter le fameux débat sur la « colline pourrie »…) => oui merci nous savons, nous sommes japonais vous savez…

Et à part le paysage, bien sûr pendant les voyages moi je mange. En France, classiquement on a un petit sandwich Daunat peu réjouissant, au mieux une salade OK depuis qu’il y a des monop dans les gares ou alors on craque son PEL dans un croque monsieur du wagon bar que l’on fait tomber par terre (côté fromage of course) le temps de rejoindre sa place).
Ici, grande classe : on achète dans un kiosque à la gare un ekiben. Soigneusement emballé, un vrai plateau repas d’un raffinement inouï ! Des sushis, différentes préparations de riz, de fruits de mer, de légumes, le potiron notamment est délicieux, et des petits haricots rouges sucrés pour le dessert. Un délice.

Et sinon, avez-vous déjà entendu du syndrome de Paris qui touche les touristes japonais à Paris ?

Selon wikipedia (source fiable) : « Le syndrome de Paris (パリ症候群, Pari shōkōgun?) est un trouble psychologique transitoire rencontré par certaines personnes, en visite ou en vacances à Paris. Analogue aux syndromes de Stendhal et de Jérusalem, cette affection toucherait plus particulièrement les touristes japonais qui, désemparés par l’écart entre la réalité et leur vision idéalisée de la ville, comme le Montparnasse des Années folles ou le Paris d’Amélie Poulain, se retrouvent désillusionnés et déstabilisés par le fossé culturel entre la France réelle et l’image qu’on s’en fait à l’étranger ou au Japon »

ATTENTION, cela n’est pas une blague. Ce syndrome a été identifié par le professeur Hiroaki Ōta psychiatre du centre hospitalier Sainte-Anne, il est caractérisé par un certain nombre de symptômes psychiatriques aigus tels que des états délirants, des hallucinations, des sentiments de persécution (sentiment d’être victime de préjugés, d’agression ou autre hostilité), de déréalisation, de dépersonnalisation, d’anxiété, mais aussi de manifestations psychosomatiques telles que tachycardie, étourdissements, sueurs, etc…

La SNCF est peut être une partie de la réponse 😉

#chouettos
#jeveuxretourneraujapon
#japonmonpays

Une réflexion sur “Le train au Japon => chouettos !

  1. Chouettos, nous en été on a po vu le Mont Fuji ! Ou si peut, faut le deviner avec la brume. Sinon je valide tout ton article ! C’est vrai les gens ce qu’elle dit la nana du 17. 😉 On devrait proposer à la la SNCF les sièges qui tournent (= + de place en plus pour les jambes et bagages)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s